De multiples raisons d’agir en Mécanic-Vallée


Le 21 septembre, se tiendront à Decazeville les traditionnelles rencontres d’affaires de la Mécanic-Vallée.

Cette « grand-messe » réunie tous les patrons de la métallurgie de notre territoire, sous-traitants, donneurs d’ordres ainsi que les représentants des pouvoirs publics, élus, députés, etc…

 

21 septembre, Protégeons nos emplois !

Alors que les carnets de commandes sont pleins en Mécanic-Vallée, c’est l’explosion de la précarité, de l’intérim au détriment des emplois stables :

  • GM&S (La Souterraine), Bosch (Rodez), SAM (Viviez), l’emploi de la filière auto est menacé par la stratégie financière des grands donneurs d’ordres, notamment Peugeot et Renault.
  • Solustil (Biars), Deshors (Brive), Umicore (Viviez), dans la valse des ventes d’entreprises l’emploi des salariés n’est qu’une variable d’ajustement, la Solev (Martel) rachetée par Pochet vient de subir un plan de 80 licenciements.
  • Figeac-Aéro, les salariés subissent de nombreuses restructurations dans le groupe, avec des externalisations, des délocalisations, des transferts de contrats de travail dans de nouvelles filiales…aucune visibilité sur la stratégie.
  • Ratier-Figeac, la stratégie financière du groupe Américain UTC favorise la distribution de dividendes au détriment de l’investissement et de la création d’emplois.

Le Plein-emploi en Mécanic-Vallée, c’est possible. La CGT fait depuis des années des propositions concrètes en ce sens, diversification des activités industrielles, départs en retraites remplacés par l’embauche de jeunes (4500 emplois), embauche des salariés précaires (CDD, Intérims et prestataire), réduction du temps de travail, …

 

21 septembre, Défendons nos garanties collectives !

Depuis plus d’un an dans notre profession de la métallurgie, l’UIMM a engagé la plus importante négociation de notre branche depuis 40 ans. Avec au menu, la remise à plat de toutes nos conventions collectives, salaires minimums, temps de travail, classifications, ….

Une Convention Collective Nationale de la Métallurgie de haut niveau, c’est possible. La CGT porte un vrai projet avec une grille unique des salaires qui permet à chacun quel que soit son diplôme d’évoluer durant toute sa carrière.

 

21 septembre, Luttons contre les ordonnances Macron !

Aux ordres des patrons, le PDG Emmanuel Macron et son DRH Edouard Philippe veulent détruire le code du travail en supprimant nos acquis sociaux obtenus par plus de 100 ans de luttes sociales en France.

L’attaque de Macron contre les salariés, les privés d’emploi et précaires, les jeunes, les retraités est d’une violence extrême !

La solution efficace et gagnante pour combattre les ordonnances Macron, c’est la mobilisation la plus large possible, c’est la grève et les actions unitaires dans les entreprises, les services, les facultés, les lycées, les associations… Tous les lieux où l’on crée du collectif pour construire le rapport de force.

 

Jeudi 21 septembre

Interpellons les patrons de la Mécanic-Vallée !

Contre les ordonnances Macron

Pour nos garanties collectives et nos emplois

Decazeville

Manifestation de 9h00 à 11h30 devant le Laminoir

La Cgt Ratier appelle l’ensemble des salariés cadres, techniciens, administratifs, ouvriers de Ratier, sous-traitants et prestataires, à participer massivement à cette manifestation (*).

(*) Salariés en normale, équipe, soir et nuit vous pouvez exercer votre droit de grève la journée complète.

Laisser un commentaire