Halte aux injustices sociales à Ratier. Chapitre 2 : les techniciens prestataires.


Depuis des mois, la Cgt revendique qu’il est indispensable que les salariés prestataires du Bureau d’études et des Méthodes (techniciens et ingénieurs) soient intégrés dans les effectifs de Ratier pour conserver notre savoir-faire.

En 2016, la direction n’a répondu que partiellement à cette revendication avec l’embauche de 12 prestataires cadres, mais pas un seul technicien !

La Cgt a demandé à la direction de recruter également des techniciens prestataires, la réponse est éloquente : « une analyse sera faite afin de déterminer les personnes en prestation de service qui détiendraient un savoir-faire et une compétence clé, pour l’entreprise ».

Ces propos sont inacceptables et méprisants pour les techniciens prestataires comme pour les techniciens Ratier !

Ces techniciens (à badge jaune) appartiennent à notre communauté de travail et possèdent tous un savoir-faire et des compétences clés qu’ils mettent en œuvre tous les jours depuis de nombreuses années (plus de 10 ans pour certains !).

La direction doit cesser de les mépriser.

 

La loi du 20 août 2008, permet aux salariés prestataires de participer au vote lors des élections professionnelles de Ratier pour le Comité d’Entreprise et les délégués du Personnel, prévues le mois prochain.

 

Techniciens prestataires, pour obtenir un changement d’attitude de la direction, il faut peser dans le débat. La Cgt vous invite à participer massivement au vote lors des élections professionnelles de Ratier(*).

Pour cela, vous devez le faire savoir à votre employeur (voir courrier type en page 2) avant la signature du protocole électoral dont la négociation débutera le 17 février prochain. Vous pouvez prendre contact avec un délégué Cgt pour avoir des informations supplémentaires.

 

(*) Vous pouvez participer au vote à Ratier, même si vous avez voté dernièrement dans votre entreprise.

Syndicat Cgt Ratier-Figeac


Laisser un commentaire