Handicap, Tous concernés ! 1


 

 

Si le travail est un moyen de gagner sa vie, il permet aussi de s’assumer, d’être relié aux autres, de créer un lien social. Le travail doit être une source d’épanouissement personnel, il est par conséquent un déterminant de notre santé.

Dans le cadre de sa responsabilité sociale, l’entreprise doit tout mettre en œuvre pour préserver la santé, la sécurité et les conditions de travail des salariés, notamment pour les salariés en situation de handicap.

De nombreuses pathologies peuvent être assimilées à un handicap physique. D’handicaps légers, déficience visuelle, douleur dorsale, problème d’audition,… à handicaps plus lourds, hémiplégie, paraplégie, myopathie,…

A Ratier, de nombreux travailleurs ont un handicap (visibles ou non) ou ont des restrictions aux postes de travail. Ces salariés ne bénéficient pas toujours d’un aménagement suffisant de leur poste avec une prise compte de leur problématique dans sa globalité.
La plupart du temps, Ratier positionne les travailleurs handicapés ou avec des restrictions de travail sur des postes qui répondent « approximativement » au handicap ou aux restrictions.
La nouvelle organisation du travail, en Lean notamment est propice au développement de Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) et de Risques Psycho-Sociaux (RPS) qui peuvent générer un handicap ponctuel ou permanent. A ce jour, on relève plusieurs arrêts maladie pour tendinite au F4 nappage, F1, F6… La Cgt ne cesse de proposer des solutions pour pallier à ce type de pathologie, par exemple, sur une journée de travail un salarié au nappage doit alterner sur d’autres postes pour éviter un geste répétitif qui crée le TMS.

Lors de la dernière réunion du CHSCT, les propos du directeur de production qui avance dans le cadre du handicap que « Ratier n’est pas une association loi 1901 mais une entreprise » ne sont pas acceptables et reflètent l’état d’esprit dans lequel la direction considère et traite le handicap.

A Ratier, de nombreux postes ne sont pas suffisamment aménagés pour pallier au handicap. Dans ce cas, ce sont les salariés handicapés qui s’adaptent et ensuite c’est à l’environnement de travail, c’est-à-dire les collègues de travail, la hiérarchie qui s’adaptent à la situation.
Ces difficultés mènent à des situations qui ajoutent des problèmes au salarié handicapé et créent des tensions avec les collègues qui n’ont pas les compétences pour accompagner un salarié handicapé, ni le temps pour le faire.

Suite à un accident, ou à une maladie invalidante ou professionnelle, chacun d’entre nous peut être touché par le handicap avec un risque de perte d’emploi. Cela nécessite que l’entreprise mette en place un accompagnement, aussi bien de la personne handicapée que pour son environnement.

Il est nécessaire de ne pas diviser les salariés, de ne pas stigmatiser certaines personnes du seul fait de leur différence.
La Cgt invite les salariés à s’engager pour gagner des droits à l’égalité pour tous et combattre toutes les discriminations sans exception.
La Cgt revendique la mise en œuvre de droits égaux effectifs pour toutes et tous et se positionne contre toute forme de sexisme, de racisme, de xénophobie et de discrimination sur la base du genre, de la religion, de l’âge, du handicap, de l’assignation de genre et de l’orientation sexuelle.

La Cgt demande à la direction de revoir ses pratiques et de mettre en œuvre les moyens pour permettre le maintien dans de bonnes conditions au travail des salariés handicapés.

Syndicat Cgt Ratier-Figeac


Laisser un commentaire

Commentaire sur “Handicap, Tous concernés !

  • Bensaber

    Je. Suis actuellement
    permanente cgt j ai oeuvre et milité et très impliqués dans mon travaille syndical et aujourd’hui je suis handicapee Visuelle j ai un aménagement mais le responsable veut que je réintègre à la place d autres et qui n on pas fait grands choses est ce égale