La Richesse Doit Revenir A Ceux qui la Créent : les Salariés


 

Lundi 13 janvier, les salariés en grande partie issus des catégories ouvriers et employés étaient réunis en assemblée. De nombreux sujets ont été abordés :

– Concernant l’emploi sur le site de Figeac, les salariés sont inquiets. L’activité THSA pourrait disparaître de l’entreprise selon M Ferey. Cette activité concerne 100 emplois directs (F2) et indirects (F9, et dép. supports). De plus, le fait que Bodycote vienne s’implanter avec 40 salariés à Cambes suscite des inquiétudes au département F9. A cela s’ajoute la perte d’emplois suite aux délocalisations à RFM des équipements de cockpit et des vérins de portes. La direction doit nous donner des garanties sur le développement de l’emploi sur le site de Ratier-Figeac !

– Les augmentations salariales ne satisfont personne, elles sont très insuffisantes et bien loin des revendications. Le rapport de force créée a été jugé insuffisant pour s’engager dans une action.

– Les salariés présents ont demandé la dénonciation de l’accord surcomplémentaire cadres à prestation définie. Cet accord fait scandale à l’heure ou la direction n’octroie que 30 € plancher et 2,2% d’augmentation globale. Les salariés demandent que les sommes de la surcomplémentaire cadres leurs soient redistribuées.

– Autre sujets abordés, la mutuelle avec la très forte diminution de la prestation qui pénalise de nombreux salariés et la prévoyance avec la proposition faite par la direction d’une baisse de cotisation de 0.1% pour les salariés et 0.1% sur la part employeur.

Concernant la baisse de la cotisation prévoyance, les salariés présents à l’assemblée ont proposé une revendication qui ne pénalise personne mais qui vient renforcer le pouvoir d’achat des plus bas salaires.

Pour ne pénaliser personne, les garanties cadres étant cependant plus avantageuses que celles des non-cadres, les salariés demandent que la direction attribue la baisse de cotisation prévoyance part employeur aux salariés non-cadres.

Cela entrainerait une diminution de la cotisation entre 0.3 et 0.4% pour les non-cadres.

Au delà des cotisations, la direction doit être équitable, elle doit améliorer les garanties des non-cadres pour qu’elles soient identiques à celles des cadres et prendre à sa charge la différence de cotisation.

Lors de la réunion de vendredi 17 janvier à 14h00, la Cgt portera cette revendication.

 

Au cours de cette assemblée une décision importante a été prise.

Les échanges verbaux ont démontré l’utilité des réunions d’informations car cela permet de mieux cerner les problèmes et de les approfondir, de les partager entre salariés.

A la proposition de la Cgt, la grande majorité des salariés réunis a décidé qu’après les mensuelles, une réunion d’information sera organisée.

Pour la Cgt, cette décision marque le début d’une démarche qui va recréer du lien social entre les salariés, permettre aux salariés d’avoir des informations plus précises et de mieux appréhender les enjeux des sujets d’actualités.

Les salariés ne peuvent plus se contenter du seul discours de la direction avec matraquage télé de la cantine, grandes messes, « diners de c.. », PCI et réunions de services où la direction se donne du temps et des moyens pour marteler sa doctrine…

Syndicat Cgt ratier-Figeac

Laisser un commentaire