Licenciements à BUC !


Le groupe UTC continue ses rationalisations à marche forcée.

Après l’Angleterre et les fermetures des sites anglais de Huyton, Page Aerospace, Maarston et Claverham où le groupe a licencié près de 1000 salariés, UTC entame les rationalisations en France avec la fermeture du site de Buc.

Voici dans les grandes lignes ce que voudrait imposer le groupe UTC et le Drh France M. Atrous aux  124 salariés sur le site de Buc:

Sur 79 ingénieurs

60

se verraient proposer une mutation à St Ouen l’Aumône (*)

19

se verraient proposer une mutation à Vernon (*)

 

Sur 45 salariés des fonctions supports

10

se verraient proposer une mutation à St Ouen l’Aumône

13

se verraient proposer une mutation à Vernon

 

 

 

 

 

22 travailleurs seraient licenciés !

Les salariés de Buc, cadres pour la quasi totalité sont stupéfaits et anéantis par cette annonce.

Ces restructurations, rationalisations, s’inscrivent dans les objectifs d’UTC d’augmenter les dividendes versés aux actionnaires de 2,5 milliards de dollars par an à 7,5 milliards de dollars par an !

Les salariés d’UTC, les travailleurs se font déposséder par les rentiers et les dirigeants des richesses qu’ils produisent.

La politique strictement financière du groupe UTC se fait au détriment de la stratégie industrielle et surtout de l’emploi.

La fermeture du site de Buc est une opération boursière scandaleuse !

La Cgt Ratier condamne ce scandale et la stratégie financière d’UTC. La Cgt Ratier sera aux côtés des salariés dans les actions qu’ils décideront de mettre en place.

La Cgt appelle les salariés de Ratier à soutenir leurs collègues de Buc.

 

Syndicat Cgt Ratier-Figeac

(*)Plus d’une heure de trajet entre Buc et les 2 sites.

Laisser un commentaire