MUTUELLE La Cgt vous informe


Apres avoir constaté des erreurs sur ses comptes d’exploitation 2012 et prolongé le contrat Ratier jusqu’à fin mai, puis jusqu’à fin juillet 2013, Viasanté faisait une nouvelle présentation des comptes corrigés, le mardi 7 mai 2013.

En début de réunion, les représentants Viasanté, MM Chevrier et Vallez, ont rappelé qu’avec l’entrée en vigueur de l’ANI du 11 janvier 2013 prévoyant une généralisation des couvertures santé, les dangers sont très présents de voir le patronat (entreprise ou branche) se tourner vers les assurances privées avec une prestation minimum.

Les représentants de Viasanté ont ensuite commenté les comptes.

La Cgta alors signalé qu’il figurait encore au moins une erreur (de 13 000 €)!!! Un manque de sérieux qui interroge sur la bonne gestion de la mutuelle.

Après nouvelle correction, en 2012 pour Ratier:

  • les remboursements s’élèvent  à 850 000 €
  • Les cotisations s’élèvent à 670 000 €
  • Le déficit est de  – 180 000 €

Selon Viasanté:

– Pour combler ce déficit, avec les prestations actuelles, il faudrait augmenter les cotisations de 28 %.

– Pour revenir à l’équilibre sur 2 à 3 ans, Viasanté propose de diminuer la prestation (notamment sur l’optique, les honoraires,…), tout en augmentant les cotisations.

Durant la réunion, Viasanté mettait en avant des pistes et annonçait qu’elle ferait des propositions fin mai.

Pour la Cgt, certaines  pistes avancées comme cotisations au forfait, prestations à la carte, cotisations moins élevée avec mise en place d’options multiples (KR+, KR++,…), etc… ne sont pas en accord avec l’esprit mutualiste. Dans l’esprit mutualiste, les adhérents paient en fonction de leurs moyens et reçoivent en fonction de leurs besoins.

Les mutuelles augmentent les cotisations pour pallier aux déremboursements de la sécurité sociale dus aux baisses et exonérations des cotisations dîtes « patronales ». Pourla Cgt, c’est à la direction de prendre en charge  une part beaucoup plus importante en pourcentage de la cotisation.

 

Pour rappel, actuellement les cotisations s’appliquent de la façon indiquée dans le tableau ci-contre.

Il n’est pas juste qu’il y ait une inégalité de traitement et que les prélèvements les plus importants s’effectuent en grande partie sur les bas salaires.

La Cgt a redit à la direction que la santé n’est pas un commerce et pour que la solidarité s’exerce à plein, elle demande que les 2 accords d’entreprise (cadre et non-cadre) sur l’assurance complémentaire Maladie, Frais de Santé soient renégociés et s’inscrivent dans une démarche mutualiste sans aucune discrimination financière.

Pour la Cgt, l’intérêt collectif et la solidarité doivent prévaloir pour que des soins de qualité soient accessibles à tous.

La Cgt propose que la prestation soit la même pour tous et que la cotisation soit identique en pourcentage du salaire brut quelle que soit la catégorie.

La Cgtcontinuera de vous informer, met en débat sa proposition et vous invite à vous exprimer.

 

Syndicat Cgt Ratier-Figeac