Réunions CE-DP. La Cgt vous informe. 1


 

Le Chiffre d’Affaires pour février est de 23,7 M€ pour un prévisionnel de 25 M€ avec un effectif ETP de 1193 salariés dont 996 CDI, 48 CDD 83 intérimaires et 66 apprentis.

La Cgt a fait remarquer que la forte proportion, 11% de travailleurs en situation précaire (CDD/intérim), sans compter les prestataires, près d’un salarié sur deux au BE et méthodes.

La direction dit conserver un volant important de CDD, intérims et prestataires par prudence…

La Cgt s’interroge sur sa politique de recrutement qui n’est pas en adéquation avec l’activité et le carnet de commande de Ratier.

Pour 2014, l’état a reversé à l’entreprise plus de 2 million d’euros, 999 489 € de Crédit Impôt Compétitivité Emploi (CICE) et 1 134 762 € de Crédit Impôt Recherche(CIR). Ces crédits ont été mis en place pour « soi-disant » inciter les entreprises à créer des emplois et à investir dans la recherche.

THSA

La direction a remis un organigramme de l’organisation THSA d’UTAS. Dans cet organigramme, seulement 8 personnes y figurent !!!

Pour la direction, l’organisation des THSA se résume à 8 personnes….

Pas une ligne sur les usineurs, les monteurs, les contrôleurs, les méthodes, chefs de lignes que ce soit à Ratier où à Saint-Ouen.

La Cgt a interpellé la direction sur le projet de délocalisation de la production de Saint-Ouen à RFM qui concerne une centaine d’emplois.

La direction a semblé très embarrassée par cette interpellation qu’elle n’a pas démenti. Tout comme M Ferey s’est empêtré dans des explications confuses pour répondre à la question de la Cgt sur le devenir des salariés liées à la production des THSA.

LEAN

Les aberrations et méfaits du Lean ont fait l’objet de plusieurs documentaires TV cette semaine. Ils ont mis en lumière que les seuls objectifs du Lean sont l’accroissement de profits pour les actionnaires et des conditions de travail dégradées pour les salariés.

Ratier n’échappe pas à cette règle la direction se conforme au dogme d’UTC qui est d’implanter le Lean dans tous ses sites à travers le monde sans se soucier des spécificités industrielles de chacune des entreprises. 

Dans la mise en place du Lean chez Ratier, la direction confie les aménagements à des personnes (notamment des stagiaires) qui n’ont aucune expérience industrielle, ni de connaissance sur le travail des opérateurs. Comment croire qu’une organisation industrielle peut se résumer à des collages de « post-it » sur des tableaux.

Il en découle une déconnexion totale entre le travail prescrit par les « gourous du Lean » et le travail réel des operateurs. Au final, les espaces de travail sont inadéquats, les établis inadaptés aux besoins avec des rangements d’outils et d’outillages incohérents.

Comme le dénonce la Cgt depuis de nombreuses années, chacun sait que le Lean porte des atteintes graves à la santé des opérateurs (Stress, RPS, TMS, etc ….)

Malgré les énormes dysfonctionnements que vivent au quotidien les salariés, la direction s’obstine à étendre et amplifier le Lean. M. Ferey a annoncé plus de 50 projets de mise en ligne pour Ratier dans les mois à venir !!! Pourquoi cette obstination dans le dogme du Lean quand la preuve est faite que c’est néfaste pour la santé des salariés et pour l’efficacité de l’entreprise.

Les membres Cgt au Comité d’Entreprise ont demandé à la direction de Ratier-Figeac de mettre en place une organisation du travail qui privilégie l’humain, la santé, la sécurité et les conditions de travail des salariés,  supprime tous les facteurs de pénibilité et réduit les causes de stress et RPS.

La direction de Ratier doit donner aux salariés une visibilité sur l’organisation et l’avenir de nos produits et métiers et garantir une efficacité industrielle permettant de pérenniser les activités sur le site de Figeac et assurer la capacité de répondre à de nouvelles activités.

Les membres Cgt au CE ont donné un avis défavorable à toutes nouvelle mise en ligne à Ratier.

PARKING

A force de porter la revendication sur la réfection et l’agrandissement du parking, la Cgt met la direction dans l’embarras qui prévoit maintenant de boucher quelques trous, mais s’obstine toujours à ne pas vouloir agrandir.

 

Dans l’intérêt de tous, que ce soit sur les conditions de travail, l’emploi, les salaires, la Cgt porte et continuera de porter vos revendications.

Ces revendications n’aboutiront que dans l’unité des salariés la plus large possible avec une Cgt forte à leurs côtés.

Le 12 et 13 mars,

donnez-vous les moyens de faire aboutir vos revendications.

La Cgt présente une équipe de 17 candidats.

Votez Cgt !

Syndicat Cgt Ratier-Figeac


Laisser un commentaire

Commentaire sur “Réunions CE-DP. La Cgt vous informe.

  • salarié inapte

    Bonjour,
    Il est clair que les employeurs préfèrent des contrats précaires ou de l’intérim plutôt que des CDI. C’est un constat général dans toutes les entreprises. les employeurs préfèrent des fins de contrat plutôt que de risquer d’avoir à faire des licenciements pour quelque motif que ce soit.
    Salutations