Réunions CE / DP MUTUELLE La Cgt vous informe


Activité

Le chiffre d’affaires cumulé à fin mai est de 101.4 pour un prévisionnel de 107,6 M€.

La direction dit que cet écart est en grande partie du à des retards.

La crise du libéralisme va certainement avoir des conséquences notamment sur les budgets militaires des états. Cela pourrait impacter la production de l’A400M, voire des NP2000.

Alors que le marché aéronautique civil a des perspectives de croissance importante, notamment avec la gamme Airbus, Ratier-Figeac délocalise à tout va ces productions et se recentre sur un seul produit : l’hélice.

La Cgt a toujours dénoncé les dangers du recentrage de Ratier sur un seul produit, les abandons d’activité et les délocalisations.

Historiquement, la diversification de produits et de clients a permis à Ratier de pallier aux fluctuations de la production aéronautique et permis le développement de Ratier.

Ratier doit arrêter de délocaliser, diversifier ses productions et ses clients. Les actionnaires doivent diminuer leur prise de dividendes (±10M€/ans) pour davantage investir sur le site de Figeac (montages, usinage, traitement thermique).

 

Affaire Nouvelle

Hormis les éventuelles NP2000 pour le C130, il y a peu ou pas de perspectives si ce n’est la possibilité d’un nouvel ATR dans quelques années.

 

RFM

A la question de la Cgt sur le chiffre d’affaires réalisé par RFM, la direction répond que cette demande n’est pas pertinente.

RFM ne fournit “que du travail“ (heures productives) et ne réalise pas de chiffre d’affaires à proprement parler.

La direction annonce qu’en mai 6000 heures productives ont été réalisées avec 86 salariés (58 CDI, 21 CDD, 7 interim.). Soit, avec un calcul rapide, environ 70h productives par salarié en mai ???

Y aurait-il un turn-over important qui entraine beaucoup de formation, du coulage, non qualité et retouches ?

A ce sujet, malgré l’obligation légale de donner ce type d’information au CE, la direction refuse de donner le bilan des entrées-sorties (turn-over), les heures supplémentaires, effectuées à RFM.

Intéressement/Participation

A la demande de la Cgt, la direction a communiqué le nombre de salarié qui ont demandé le versement immédiat de l’intéressement et de la participation versée en 2012 au titre de 2011 (Sur un total de 1 009 bénéficiaires) :

Intéressement

Participation

Cadre : 101 soit environ. 47% de la catégorie 40 soit environ 19% de la catégorie
Etam : 152 soit environ 61% de la catégorie 71 soit environ 28% de la catégorie
Ouvriers : 384 soit environ 67% de la catégorie 216 soit environ 38% de la catégorie

Plus la catégorie sociale est basse, plus intéressement et participation sont indispensables pour faire face aux besoins quotidiens.

Cela pose la question des salaires, notamment des plus bas. Et conforte la revendication des salariés portée par la Cgt d’un salaire minimum à 1400€ net.

 

Mutuelle

ViaSanté a fait parvenir 3 propositions. ViaSanté y propose  une répartition des cotisations par catégorie de salariés et par situation familiale.

Pour la Cgt ce n’est pas à la mutuelle de dicter le contenu des accords d’entreprise Ratier.

Dans un premier temps et comme cela se pratique habituellement son rôle consiste à faire des propositions de prestations pour un montant global ou en pourcentage du PMSS.

La Cgt s’interroge sur le rôle que joue ou que l’on fait jouer à la mutuelle.

De plus, alors que les trois organisations syndicales sont clairement favorables à l’esprit mutualiste, ViaSanté  multiplie les options au détriment de la prestation de base.

La Cgt a interpellé les représentants de la mutuelle et a une nouvelle fois demandé les comptes 2012 que ViaSanté s’était engagée à fournir.

Les propositions ne répondant pas à la demande d’une prestation identique pour tous avec une cotisation unique pour tous (cadres et non cadres, isolé, famille) en pourcentage du salaire brut, nous avons demandé des devis qui vont dans ce sens:

  • Pour avoir une base de comparaison, une simulation de ce que les salariés de Ratier auraient payé en 2012 avec une cotisation unique ;
  • Un devis avec une prestation identique à 2012 ;
  • De nouvelles propositions dans le cadre fixé précédemment.

A partir de ces propositions, la Cgt entend renégocier les accords d’entreprise, avec une révision à la hausse et en pourcentage (de la cotisation) de la prise en charge par l’employeur.

Comme à la Bosch, à la SAM(prochain tract) que ce soit pour combattre des accords de flexibilité, que se soit pour gagner une bonne prise en charge de la mutuelle, sur les retraites… l’implication du plus grand nombre de salariés fait la différence.

Dans ce cadre, pour travailler au rassemblement du plus grand nombre, la Cgt va organiser des débats pour recueillir les propositions et attentes de chacun sur ces thèmes. Ces débats auront pour objectifs d’élaborer une revendication répondant à l’intérêt général et rendre plus efficace nos actions pour gagner.

Nous vous proposons de vous rapprocher de vos délégués Cgt pour vous inscrire et participer à ces réunions qui devraient se tenir en dehors du temps de travail.

 

Syndicat Cgt Ratier-Figeac